Young Greek of the Week

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram Name Michael Leftheriatis, 17, Year 11, South Oakleigh Secondary College.My greatest achievement Learning how to speak and write greek.How did I get to where I am now? I lived in Greece for ten years.My greatest challenge Learning how to speak Greek.In the future I would like to travel in Europe.My best moment of my life When my mum gave birth to my sister.One word that that describes you best Worker Person(s) you mosst admire I admire my Grandpa because he is smart and I learn lots of different things in life from him.Best thing about being Greek-Australian That I can live in both countries,work and be proud to be Australian and Greek.What would you say to the Greek community For parents to speak the Greek language to their children and teach them all about Greek history.The funniest greek moment When my sister was dancing to greek music on the table.I like going to the beach.My favourite greek food Souvlaki.The song I cant get out of my head This is our night – Sakis Rouvas.I cant live without My IPod.If I was Kevin Rudd for a day I would talk about safety for Australians in this world of terrorism and my desire to create a world where we can live in peace.If you are talented and seek recognition, or you know of another young Greek Aussie who deserves to be nominated for this section, email your details to catherine@neoskosmos.com.au Proudly Sponsored by Souvlaki Hut!last_img read more

Read More →

Greek police save suicidal Australian

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram The Hellenic Police managed – at the very last minute – to save the life of a young Australian man who was planning to commit suicide. The young Australian was talking with a Greek friend via Skype, when he expressed his intentions to end his life because of personal problems he was facing. A case of suicide intent was reported to the Greek police operation by the Cyber Crime Unit. According to Greek media reports, an immediate mobilisation of the Cyber Crime Unit, in collaboration with the Skype Company, followed the phone call of a Greek citizen. The Skype Company was able to digitally identify electronic footprints of a young man with suicidal intentions, from a foreign country, which happened to be Australia. Australian Police authorities, who were informed on the case through the International Police Organization (INTERPOL), detected the young Australian man and prevented the suicide from occurring. The local Australian police authorities took the man to hospital where he was provided first aid and the necessary psychological support. The Australian authorities sent a message of thanks to the Hellenic Police through INTERPOL, for direct actions of their Cyber Crime Unit, which led to a successful outcome.last_img read more

Read More →

HACCI awards Greeks in business

first_imgDr George Paxinos received the Lifetime Achievement award at last Friday’s annual HACCI Excellence Awards Gala Ball held at the Mural Hall in Melbourne. Almost 400 guests celebrated a night of Hellenic achievement. Peter Mercoulia took out the Business Excellence Award; Viki Lascaris the Professional Excellence Award; Mike Zafiropoulos the Community Achievement Award and the Young Achievement Award went to musician Stefan Cassomenos. Guests were entertained by MC James Razos, the singing duo Wayne Simmons and Jenny Theologidis, clips of old Greek films, singer Yianna Stavrou and the surprise act of the evening: The 3 Waiters, who unexpectedly broke out into song filling the room with their beautiful tenor voices. The Levendopaida Band played wonderful Greek and European music as guests danced and networked throughout the event. HACCI President Nicholas Mylonas made reference to an incredible year for HACCI and thanked HACCI’s Board and Committees for their tireless work in delivering a full year of events, projects and activities which have seen HACCI broaden its influence and membership base, and reestablish its place as a key organisation linking businesses and professionals with government and community in Hellenic Australia. Mr Mylonas also thanked the Bank of Cyprus Australia and its CEO George Tacticos for the very important support it provides to HACCI and the entire Greek Australian community. HACCI’s Internship Director Fotini Kypraios gave an overview of HACCI’s Internship Program which has placed and changed the lives of at least six young Hellenes and certificates were presented in recognition of both the interns and HACCI’s Internship Partners which have supported the program by providing opportunities and positions. Well-known Brand Strategist Peter Economides, who was invited by HACCI for an Australian tour and gave sold-out presentations in Melbourne and Sydney, last week spoke of his overwhelming welcome by the Greek Australian community. His presentations based on his “Rebranding Greece” and “Ginetai” campaigns have been inspirational and fundamental in the resurgence of Hellenic pride and possibilities of the accomplishment of many great things amongst Hellenes throughout the world, especially amongst younger generations. Peter Economides stated he was leaving Australia having made many new friends and that he would most certainly be back very soon. HACCI thanks all its guests who attended this formal and prestigious event and looks forward to another great year and to contributing to bringing its valued members and young new entrepreneurs and professionals to the forefront of Hellenic achievement. For more information and details please visit the HACCI website www.hacci.com.au or contact the HACCI Office on (03) 9602 2977. Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagramlast_img read more

Read More →

Australia and Greece sign Visa agreement

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram Young people from Greece and Australia are a step closer to having the opportunity to visit and work in each other’s countries, with the signing of a reciprocal work and holiday visa arrangement today in Canberra.The agreement was signed by Australia’s Minister for Immigration and Border Protection Scott Morrison and by visiting Tourism Minister of Greece Olga Kefalogianni.“This arrangement, when brought into effect, will enable up to 500 young adults from Greece and 500 young adults from Australia to enjoy a holiday in each other’s country, during which they may engage in short-term work and study,” Scott Morrison said.The one-year work and holiday visa differs from a working holiday visa as it requires applicants to have the support of their government, hold or be studying towards tertiary qualifications and to speak functional English.The Greek Orthodox Community of Melbourne and Victoria, Fronditha, the Australian Greek Welfare Society, Labor federal MP Maria Vamvakinou, former Labor federal MP Steve Georganas, former minister of Immigration Chris Bowen, Neos Kosmos and others were some of the organisations and people involved in the campaign to sign this agreement.The Memorandum of Understanding, as the agreement is called, before it comes into effect needs to be ratified by the Greek Parliament.Read more in this Saturday’s edition of Neos Kosmos. last_img read more

Read More →

Gang linked to murders

first_imgA Melbourne based crime syndicate believed to be behind a number of heists claiming more than $6 million is now being investigated by Victoria Police over three executions.According to the Melbourne daily Herald Sun, police now suspect that the same gang is involved in cold-blooded killings and other criminal activity spanning 22 years.The taskforce, which is running Operation Tideland, has been investigating a link between the heists and the murders since January this year. “We are investigating the three murders but also a number of historical armed robberies that we believe have been committed by the same sophisticated criminal syndicate,” taskforce head detective Sen-Sgt Mark Burnett said, speaking to the Herald Sun.The murders under investigations are those of George Germanos at Armadale in 2001, Dimitrios Belias in St Kilda Road in 1999 and Maryanna Lanciana at Werribee in 1994.Victoria Police offered two $1 million rewards earlier this year for leads that might result in the arrest of the killer of Dimitrios Belias and George Germanos. Dimitrios Bellias was killed in an execution-style murder in a car park on St Kilda Road in 1999, while George Germanos was fatally shot in 2001 and his body was found in a park in Armadale. People able to assist the investigations can call Crime Stoppers on 1800 333 000 or visit the website www.crimestoppers.com.au Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagramlast_img read more

Read More →

Church of Greece supports IVF but not abortions

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram The Church of Greece’s Holy Synod said that it supports couples having IVF treatment but is against mothers aborting their babies, regardless of whether the children have been diagnosed as having physical or mental problems.Bishop Nikolaos of Mesogeia and Lavreotiki said that the Church does not oppose legally married couples seeking fertility treatment. “For us, the red line is the destruction of embryos, the termination of the pregnancy and the upsetting in the balance of the couple’s relationship.”Nikolaos went on to stress that the Holy Synod would not give its blessing for abortions of children with health issues. “These cases are difficult to deal with but we must not bow to the earthly logic that seeks to cure the embryos by denying them life violently and prematurely,” he said.Source: Kathimerinilast_img read more

Read More →

Alkinoos Ioannidis

first_imgThe 2016 Lonsdale Street Festival is underway and it features one of the most significant and beloved Greek artists – Alkinoos Ioannidis. Hailing from Nicosia, Cyprus, the acclaimed singer-songwriter has released 11 solo albums, which have all gone gold or platinum in Greece. Despite his tremendous success, Ioannidis has never made any compromises to his vision, maintaining a rare artistic integrity. During a career spanning two decades, he has given more than 1,700 concerts in Greece and Cyprus and 100 concerts abroad. He performs up to 100 concerts per year at venues ranging from huge open-air theatres and music halls to small clubs and from ancient Greek amphitheatres to modern rock stages with his constantly-evolving live performances.At the peak of his popularity, Ioannidis even retired temporarily from performing and recording in order to study composition at the St Petersburg State Conservatory with the legendary Russian composer Boris Tishchenko. His sound is a combination of electric music with chamber orchestras and rock bands with choirs, chamber orchestras and live looping, in a musical environment echoing rock, jazz, classical, Greek, Cypriot and Middle Eastern folk songs. His latest album, Mikri Valitsa (Little Suitcase), is a collection of songs influenced by the Greek folk sounds (of laika and rebetika) as well as the recent phenomenon of economic migration from Greece to different parts of the world. “I almost fled Greece three times during the recent years,” he states in the album’s liner notes. “What would I put in a small suitcase? What would I keep from the place I was about to leave? From the era and the self I’d leave behind? How do you pack the way, the time and the pain, all that make each one of us what he/she is? What are the absolute necessities? Those that, in order to take them with you, you need to remove something else? Just as refugees, leaving in haste, take with them their photos and wedding wreaths, I similarly closed in my Little Suitcase some folk songs, along with images of our face and times.” The Lonsdale Street Festival, an annual celebration of Greek culture, music, dance and food, will take place on the weekend of Saturday 27 and Sunday 28 February. Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagramlast_img read more

Read More →

ACUGA first organisation to donate money to Evangelismos

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram The Greek Association of the Australian Catholic University (ACUGA) has become the first organisation to donate money to the fundraising campaign to restore the Holy Church of the Annunciation of the Greek Community of Melbourne, which was destroyed by fire last May.Representing the ACUGA board of directors for 2016, co-president Victoria Tsiolis paid a visit to the offices of the Greek Community of Melbourne on Thursday 29 December and presented a cheque for the sum of $1,000 to fundraising committee chairperson, Dr Marinis Pirpiris.“This has been the perfect way to end what has been an amazing term for Nastassja Sidiropoulos and I, as co-presidents and founding members of ACUGA,” Ms Tsiolis said. “At ACUGA, we feel this donation is in line with ACU’s mission to serve for the common good, by assisting members of the wider Greek community.”The East Melbourne church is also a significant site for the group, given that it is located directly across from the ACU Melbourne Campus. Dr Pirpiris took the opportunity to thank Ms Tsiolis and ACUGA for their efforts and support to restore and improve on the church’s structure.last_img read more

Read More →

No more free plastic grocery bags in Greece

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram If you find yourself in a Greek supermarket and want a plastic bag to carry your groceries, get ready to pay up. A new waste reduction initiative to decrease the use of plastic bags will be put into place from January; it sees a three cent fee imposed on all plastic bags, which will rise to seven cents in 2019. This is limited to plastic bags thicker than 15 micrometres (μm), and excludes bags used for light sanitary products or bulk food produce. According to the new policy, all revenue from the fee will be used by the Greek Recycling Organization, in cooperation with municipalities, to provide alternative types of reusable or biodegradable plastic bags to consumers.last_img read more

Read More →

George Paxinos launches new book The Brain Atlas

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram Scientia Professor George Paxinos FAA FASSA AO launched his new book The Brain Atlas at Parliament House on Tuesday while in Canberra to take part in Brains on the Hill – a three-day event that brings brain science and parliamentarians together.Showcasing Australia’s most cutting-edge neurotechnologies, Brains on the Hill provides Parliamentarians with an opportunity to meet Australian brain scientists, learn about the latest advancements in brain research, and explore the future of next-generation Australian neuro-technologies.Paxinos, who is the president of Neuroscience Research Australia Institute has spearheaded research on neurology and neuropathy contributing significantly towards finding a cure for Parkinson’s and Alzheimer’s diseases. He has received numerous awards for his studies and has previously published 38 books on human and animal brain structure.One of Paxinos’ earlier books, The rat brain in stereotaxic coordinates, is ranked 10th in the list of world’s 50 most popular scientific works.Paxinos is also a member of the Australian Academy of Science, the Academy of the Social Sciences in Australia and the National Health and Medical Research Council of Australia as well as an Officer in the General Division of the Order of Australia for Service to Neuroscience.He often visits Greece, where he was born and raised and even though he calls Sydney home, he remains a Honourary Professor of the Kapodistrian University of Athens, a member of the Academy of Athens and he is the Honourary President of the Phychology School of City Unity College of Athens and editor of several international scientific reviews and magazines.last_img read more

Read More →

Qualité de lair Bruxelles envoie un dernier avertissement au RoyaumeUni

first_imgQualité de l’air : Bruxelles envoie un dernier avertissement au Royaume-UniRoyaume-Uni – La Commission européenne a adressé un dernier avertissement au Royaume-Uni pour non respect des normes de qualité de l’air établies par l’Union européenne. En cause, de trop importantes concentrations de particules en suspension dangereuses, baptisées PM10.Cet avertissement est le dernier qui sera adressé au Royaume-Uni avant une éventuelle saisie de la Cour européenne de justice, a indiqué la Commission dans un communiqué.Les particules PM10 sont essentiellement présentes dans les émissions engendrées par l’industrie, la circulation routière et le chauffage domestique. Trop concentrées, elles peuvent avoir des impacts néfastes sur la santé, et notamment être à l’origine de crises d’asthme, de problèmes cardiovasculaires, de cancers du poumon ou de décès prématurés.”La pollution atmosphérique a des effets néfastes sur la santé. Elle réduit notre espérance de vie de plus de huit mois en moyenne, voire de plus de deux ans dans les villes et les régions les plus polluées. Il est indispensable que les États membres se mettent rapidement en conformité avec les normes de l’Union en matière de qualité de l’air et réduisent leurs émissions polluantes” a averti le commissaire européen chargé de l’Environnement Janez Potocnik.Depuis le 1er janvier 2005, les valeurs limites pour les PM10 sont fixées en termes de concentration moyenne annuelle à 40 microgrammes par mètre cube. La concentration journalière est quant à elle limitée à 50 microgrammes par mètre cube. Des valeurs qui ne doivent théoriquement pas être dépassées plus de 35 fois au cours d’une même année civile.Or au Royaume-Uni, des dépassements ont été enregistrés dans de nombreuses zones en 2005, 2006 et 2007. Actuellement, la zone urbaine du Grand Londres et celle de Gibraltar dépassent les concentrations maximales fixées pour les PM10. Le pays dispose d’un an pour mettre en place une “stratégie réaliste” de dépollution de son atmosphère. S’il n’y parvient pas, la Commission saisira la Cour européenne de justice et le Royaume-Uni risquera alors une amende de quelque 300 millions de livres Sterling.Le 8 juin 2010 à 11:13 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Read More →

Google Street View 30 Etats américains sinquiètent

first_imgGoogle Street View : 30 Etats américains s’inquiètentÉtats-Unis – Trente États américains ont lancé le débat concernant les pratiques de Google et de son logiciel Street View. La collecte de données personnelles sur les réseaux Wi-Fi ouverts était-elle préméditée ?Des représentants de trente États américains se posent la question. Google a-t-il sciemment outrepassé ses droits en collectant les informations personnelles de réseaux Wi-Fi non protégés avec ses voitures ? Les procureurs généraux des territoires concernés sont en train de se poser la question, bien que la firme américaine assure avoir commis ce délit involontairement. “Nous cherchons à établir où, quand, pourquoi, pendant combien de temps et dans quel but cette collecte d’informations sur les réseaux sans fil a eu lieu”, a déclaré Richard Blumenthal, procureur du Connecticut. L’Allemagne et plus récemment l’Australie ont demandé une enquête.Le 16 juin 2010 à 12:59 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Read More →

Les risques de cancer du sein augmenteraient avec le travail de nuit

first_imgLes risques de cancer du sein augmenteraient avec le travail de nuitD’après une récente étude sur le sujet, les femmes qui travaillent de nuit auraient plus de risques de développer un jour le cancer du sein.Cette semaine en France a eu lieu le colloque “Cancer et travail”, organisé conjointement par l’Association pour la recherche sur le cancer (ARC) et l’Institut national du cancer (Inca). Alors que le sujet des inégalités sociales liées au cancer avait été abordé plus tôt dans la semaine (voir notre article), une nouvelle étude a été présentée mardi 14 décembre sur le thème du cancer du sein et des risques liés pour les femmes travaillant de nuit.Ainsi, plusieurs chercheurs ont établi que les femmes travaillant de nuit, notamment si cela concerne une période supérieure à 3 ans et pour des nuits complètes, avaient plus de risques de contracter un cancer du sein que celles travaillant de jour. Ce constat a été posé après qu’une étude a été menée auprès de 1.234 femmes en Ile-et-Vilaine et en Côte d’Or. Ces femmes interrogées avaient toutes contracté un cancer du sein entre 2005 et 2007 et ont été comparées à un autre groupe de femmes de profils similaires. Ainsi, il est apparu que les femmes ayant un jour travaillé dans leur vie de nuit avaient 40% plus de risques de contracter le cancer du sein que les autres femmes. L’augmentation de ce risque varie en fonction de la fréquence de ce travail de nuit, et notamment son prolongement dans le temps. Il apparaitrait ainsi que plus une femme change de rythme dans une semaine, plus elle augmente le risque de contracter la maladie. Cela serait dû à la différence de sécrétion d’hormones variant entre la nuit et le jour.Le 17 décembre 2010 à 14:32 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Read More →

La Lune renferme autant deau que notre planète

first_imgLa Lune renferme autant d’eau que notre planèteDes chercheurs américains apportent la preuve que la Lune et la Terre auraient une origine commune. En effet, les travaux qu’ils viennent de publier montrent que la Lune contient en son sein presque autant d’eau que la Terre. En tout cas 100 fois plus qu’on ne le pensait jusqu’alors.Une étude américaine a été menée sur des molécules d’eau retrouvées piégées dans des obsidiennes, des petites boules de cristal volcanique récupérées par la mission Apollo 17, en décembre 1972, sur la Lune. Comme l’explique le professeur de géologie James Van Orman, la Lune avait autrefois, il y a plusieurs milliards d’années, une activité volcanique. Les échantillons de magma qui ont été prélevés “sont la meilleure mesure dont nous disposions pour évaluer la quantité d’eau à l’intérieur de la Lune”, explique-t-il. C’est à partir de ces données qu’il a été possible d’affirmer que “l’intérieur lunaire semble être assez similaire à l’intérieur de la Terre quant à ce que nous savons sur l’abondance d’eau”.Les concentrations d’eau retrouvées dans le magma lunaire étaient effectivement accompagnées d’éléments tels que le fluor, le chlore et le soufre, en quantités presque identiques à celles qui ont été mesurées dans du magma terrestre. Comme le rapporte Science, “cette étude prouve l’hypothèse avancée par une précédente recherche selon laquelle la quantité d’eau primitive contenue dans le magma lunaire est similaire à celle qui se trouve dans la lave volcanique provenant de la partie supérieure du manteau terrestre”.En effet, “l’eau joue un rôle essentiel pour déterminer l’activité tectonique à la surface des planètes, les endroits où la roche est en fusion dans les profondeurs de la planète ainsi que l’emplacement et le type d’éruptions volcaniques”, explique Erik Hauri, le géochimiste qui a dirigé l’équipe de recherche. “Ces échantillons de plasma préservés dans ces billes de cristal volcanique éjectés par des éruptions volcaniques devraient être les matériaux les plus importants à ramener sur la Terre pour analyse dans le cadre de missions d’exploration, car ils sont présents non seulement sur la Lune mais dans tout le système solaire”.À lire aussiAprès l’annulation de son lancement pour la Lune à la dernière minute, l’Inde est de nouveau prêteCette découverte fondamentale prouve que la Lune et la Terre possèdent une origine commune. Toutefois, avec ces nouvelles découvertes, les scientifiques ne sont maintenant plus en mesure d’expliquer la façon dont s’est formée la Lune. Jusqu’à présent ils pensaient qu’un astéroïde d’une taille gigantesque était entré en collision avec la Terre et lui avait extirpé suffisamment de matière pour que, une fois agglomérée, elle forme la Lune. Mais l’étude contredit cette version puisque l’intérieur de la Lune ressemble étrangement à celui de la Terre.De plus, la découverte change la donne concernant la théorie selon laquelle l’eau gelée située dans les cratères des pôles lunaires proviendrait de comètes et de météorites. Il est désormais beaucoup plus probable de croire que cette glace serait en réalité issue de l’eau libérée par des éruptions volcaniques lunaires.Le 27 mai 2011 à 10:30 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Read More →

Le réchauffement climatique relâche les polluants piégés dans lArctique

first_imgLe réchauffement climatique relâche les polluants piégés dans l’ArctiqueLes polluants organiques persistants accumulés dans les glaces et les neiges de l’Arctique sont relâchés dans l’atmosphère suite au réchauffement climatique, selon une étude publiée dans la revue scientifique Nature Climate Change.Les pesticides et autres polluants organiques persistants (POP) qui se sont accumulés dans les glaciers de l’Arctique sont en train d’être relâchés dans l’atmosphère en raison du réchauffement climatique, c’est ce révèle une étude publiée dans la revue Nature Climate Change. Au cours de ces travaux, a été analysée l’évolution des concentrations aériennes de plusieurs POP de 1993 à 2009 dans deux stations situées dans l’archipel norvégien de Svalbard et dans le Grand Nord canadien, explique l’AFP. Pour cela, Jianmin Ma de l’Agence Environnement Canada basée à Toronto et ses collègues ont tenu compte de la tendance à la baisse sur le long terme, observée suite aux restrictions de la Convention de Stockholm. Entrée en vigueur en 2004, celle-ci vise à réduire ou éliminer progressivement les rejets de douze polluants organiques persistants (POP), dont le DDT, l’hexachlorobenzène (HCB) et le polychlorobiphényle (PCB). Une liste qui s’est allongée en 2009 avec l’ajout de neuf autres substances à éliminer parmi lesquelles, le lindane et d’autres types d’hexachlorocyclohexane (HCH). Des polluants très persistantsSusceptibles d’être transportés sur de longues distances, ces polluants ont pu se déposer et s’accumuler dans les sols et les glaces de l’Arctique sous l’effet des basses températures.Mais avec le réchauffement climatique qui entraine une hausse des températures et un recul de la banquise, les POP stockés commencent à se volatiliser, selon Jianmin Ma de l’agence Environnement Canada et ses collègues. La suite du protocole consistait donc à comparer les résultats prélevés avec des modèles informatiques de simulation des effets du réchauffement climatique sur les concentrations atmosphériques de POP, explique l’AFP.À lire aussiQui est Greta Thunberg, proposée pour un prix Nobel à seulement 16 ans ?Au final, les résultats de leur analyse se sont révélés plutôt parlants. “Nos résultats indiquent qu’un large éventail de POP ont été relargués dans l’atmosphère de l’Arctique au cours des deux dernières décennies suite au changement climatique”, résument les chercheurs dans leur rapport. Ils préviennent également que “le réchauffement de l’Arctique pourrait constituer un obstacle dans la tentative de réduction de l’exposition de l’homme et de l’environnement à ces produits chimiques toxiques”.Des milliers d’autres polluants ? Par ailleurs, dans un commentaire accompagnant l’article scientifique, Jordi Dachs de l’Institut espagnol de diagnostic environnemental et d’étude de l’eau (Idaea-Csic) souligne que des “milliers” de polluants organiques persistants pourraient se comporter de façon similaire, rapporte également l’AFP. Ainsi relargués “les polluants générés par nos grands-parents” deviendraient des sortes de “témoins indésirables de notre passé environnemental” venant “du froid”, selon le chercheur espagnol. Le 30 juillet 2011 à 09:23 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More →

Un crocodile géant préhistorique voisin du plus grand serpent du monde

first_imgUn crocodile géant préhistorique, voisin du plus grand serpent du mondeC’est dans une mine de charbon colombienne, là où des scientifiques avaient retrouvé la plus grande espèce connue de serpents qu’une nouvelle découverte vient d’être réalisée. Il s’agit d’un spécimen de crocodile préhistorique de six mètres de long.L’Acherontisuchus guajiraensis est un crocodile préhistorique vieux de 60 millions d’années qui présentait une taille conséquente de 6 mètres de long si l’on en croit le fossile qui a été découvert dans une ancienne mine de charbon en Colombie. Mais plus intéressant encore : d’après cette récente découverte, le spécimen aurait côtoyé le Titanoboa, le plus grand serpent connu à ce jour et toutes sortes d’autres reptiles dans des rivières semblables à l’Amazone, dans un milieu tropical aujourd’hui disparu et qui se situait certainement là où se trouve maintenant la mer des Caraïbes.Selon les chercheurs, le crocodile utilisait son museau pour capturer des poissons… les mêmes que ceux que le Titanoboa appréciait. Les deux géants devaient donc se livrer à des combats sans merci pour se nourrir, au risque que de jeunes crocodiles finissent dans l’estomac du serpent. En grandissant, les Acherontisuchus”devaient faire en sorte d’essayer d’attraper du poisson sans irriter le Titanoboa au point que, au lieu de s’attaquer au poisson, il opte finalement pour le crocodile”, a confié Alex Hastings, principal auteur de l’université de Floride.De mystérieux survivantsLes premiers fossiles de l’animal ont en fait été découverts en 1994 mais de nouvelles recherches ont permis de mettre au jour d’autres ossements, complétant le squelette d’un spécimen adulte. Grâce à celui-ci, les chercheurs ont pu découvrir que ce crocodile appartenait à la famille des dyrosaurus, sous-groupe de crocodyliformes qui comprend aussi bien les crocodiles à proprement parler que les alligators, les caïmans et les gavials, entre autres. Désormais, les scientifiques peuvent donc en apprendre davantage sur l’évolution des dyrosaurus, dont l’histoire n’est pas encore très claire, comme l’indique Christopher Brochu, un paléontologue de l’université de l’Iowa.À lire aussiUn anaconda avale une énorme proie devant les camérasEn effet, si l’on sait que ces créatures vivaient en Amérique du Sud il y a environ 75 millions d’années, on sait également qu’elles font partie des rares groupes d’animaux à avoir survécu à l’extinction de masse qui tua tous les autre dinosaures il y a 65,5 millions d’années. Or, des facteurs environnementaux comme les changements climatiques auraient dû avoir raison des crocodyliformes également, indique Christopher Brochu. Pourtant, on a déjà retrouvé des fossiles de dyrosaurus datant de l’Eocène, une période qui s’étend d’il y a 56 à 49 millions d’années.”Parvenir à mieux comprendre la diversité et les relations entre ces animaux favorise notre capacité à utiliser ces fossiles pour explorer les changements environnementaux qui sont intervenus au cours du temps”, précise ainsi le paléontologue américain. Le 19 septembre 2011 à 15:50 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More →

Un hôpital des Yvelines teste le cuivre contre les infections nosocomiales

first_imgUn hôpital des Yvelines teste le cuivre contre les infections nosocomialesVendredi, l’hôpital de Rambouillet dans les Yvelines a présenté les installations en cuivre qu’il a mises en place dans deux services pour lutter contre les infections nosocomiales. C’est la première fois en France qu’un tel dispositif est testé.  Robinets, rampes, tablettes, barres de lit, prises électriques ou encore poignées de porte : tout est désormais à base de cuivre ou d’alliage de cuivre dans les services de pédiatrie et de réanimation de l’hôpital de Rambouillet dans les Yvelines. Mises en place en août, ces installations ont été présentées vendredi à la presse par l’établissement qui est le tout premier en France à tester un tel dispositif destiné à lutter contre les infections nosocomiales.À lire aussiErysipèle : contagion, traitement, de quoi s’agit-il ?En effet, ces dernières années, plusieurs études anglo-saxonnes ont mis en évidence que les bactéries les plus résistantes avaient du mal à survivre sur des surfaces en cuivre. En avril dernier, une expérience diffusée en direct avait même testé les propriétés antibactériennes de ce métal. Au final, elle avait démontré que les bactéries avaient peu à peu commencé à mourir sur le cuivre tandis qu’elles survivaient très bien sur un autre métal. Concrètement, on avait alors assisté à la disparition en moins de huit minutes de la quasi-totalité des 10 millions de staphylocoques dorés résistants à la méticilline, un antibiotique usuel, déposés sur un petit bout de cuivre d’un centimètre carré, rappelle Le Figaro.fr.”Le cuivre et plus de 365 de ses alliages sont capables d’éradiquer 99,9% des bactéries en deux heures grâce à leur pouvoir antibactérien puissant, naturel et permanent dans le temps”, explique Olivier Tissot, directeur du centre d’information du cuivre. Toutefois, jusqu’ici, le métal n’avait pas été testé en France, alors qu’un hôpital de Birmingham au Royaume-Uni a déjà expérimenté ce procédé et confirmé son efficacité en 2007, avant que d’autres établissements ne le fassent aux Etats-Unis, au Chili et au Japon. L’expérimentation française a donc débuté depuis août et va surveiller le nombre d’infections nosocomiales dans les deux services afin de le comparer à celui des années précédentes. “Dans le service pédiatrie, nous allons regarder si le cuivre permet de limiter les très nombreux cas de bronchiolites et de gastro-entérites contractées à l’hôpital entre septembre et mai. Dans le service réanimation, nous allons contrôler les bactéries multi-résistantes et comparer les résultats obtenus à ceux des années précédentes”, détaille le Dr Patrick Pina, chef du service hygiène de l’hôpital cité par Le Figaro.fr. Bien que les autorités sanitaires restent pour l’heure frileuses vis-à-vis de ce dispositif, si l’expérimentation s’avère concluante, ce genre d’installations devraient se multiplier dans de nombreux établissements dans les prochaines années.  Le 8 octobre 2011 à 13:37 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More →

La loi sur lassurance maladie validée aux EtatsUnis

first_imgLa loi sur l’assurance maladie validée aux Etats-UnisHier, la Cour suprême des Etats-Unis a validé la réforme de l’assurance maladie proposée par le président Barack Obama, en pleine campagne pour sa réélection. Cette décision concerne des millions d’Américains qui étaient jusqu’ici dépourvus de toute couverture médicale.La loi sur la réforme de l’assurance maladie proposée par le président américain Barack Obama est finalement passée aux forceps. Il aura fallu attendre trois mois, au terme de débats passionnés, pour que le président conservateur de la Cour suprême des Etats-Unis, John Roberts, se joigne aux votes des quatre juges progressistes sur les neuf que compte la plus haute juridiction du pays.La pièce maîtresse de la loi, et aussi la plus contestée, oblige tous les Américains à se doter d’une assurance maladie avant 2014 sous peine de sanctions financières. Or, John Roberts a finalement estimé que rien ne justifiait de censurer cette disposition dans la mesure où elle fonctionnait comme un impôt. “Le gouvernement fédéral n’a pas le pouvoir d’ordonner aux gens d’acheter une assurance santé”, a dit M. Roberts, mais il “a le pouvoir d’imposer un impôt à ceux qui n’ont pas d’assurance maladie”. “Comme la Constitution autorise un tel impôt, ce n’est pas notre rôle de l’interdire”, a-t-il ajouté cité par l’AFP. Barack Obama a aussitôt salué cette décision, “une victoire pour tous” les Américains a-t-il déclaré, bien que parmi le millier de manifestants présents devant la Cour certains se soient montrés extrêmement déçus. “C’est une victoire retentissante pour le président et la réforme de la santé”, s’est félicité l’ancien avocat du gouvernement Obama, Neal Katyal, qui avait plaidé en faveur de la réforme devant la justice inférieure.Une couverture maladie pour 32 millions d’Américains À lire aussiMaladie de Charcot : symptômes, causes, traitement, où en est on ?La Cour suprême a cependant apporté une limite à l’extension de l’aide aux plus pauvres à 16 millions de personnes. Elle a en effet, jugé que les Etats ne devaient pas perdre la totalité des fonds fédéraux alloués pour ce programme. Toutefois, la loi assurera une couverture maladie à 32 millions d’Américains qui en sont actuellement dépourvus. Les quatre juges conservateurs opposés au texte continuent quant à eux d’affirmer que “la loi est invalide dans son intégralité”, comme l’a déclaré le juge Anthony Kennedy.La Chambre des représentants a de son côté immédiatement annoncé qu’elle procèderait à un vote le 11 juillet afin d’abroger la loi. Une déclaration qui n’a que peu de poids puisqu’une éventuelle abrogation n’a aucune chance de passer le cap du Sénat qui reste aux mains des démocrates. Hillary Clinton, en déplacement en Russie, s’est dite “très heureuse” de la décision de la Cour.Le 29 juin 2012 à 13:57 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More →

La 3G dans les transports parisiens pour les abonnés SFR

first_imgLa 3G dans les transports parisiens pour les abonnés SFRLa RATP a signé un accord avec l’opérateur de téléphonie mobile pour le déploiement d’un réseau 3G dans les métros et RER d’Île-de-France. Une attention qui ne concernera que les abonnés à SFR.  Les voyageurs habitués aux trains et métro de la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) vont pouvoir bientôt surfer sur leurs terminaux mobiles avec une connexion digne de ce qu’ils trouveront à la surface. Mails, vidéos, applications et réseaux sociaux en ligne dans les rames, c’est peut être bientôt une réalité pour tous… Enfin les abonnés SFR pour être plus exact, car c’est un accord non-exclusif qu’ont signé l’opérateur de téléphonie mobile et la RATP. Ce qui signifie que cette dernière pouvait être amenée à “signer ce type d’accord avec d’autres opérateurs”, précise Alexandre Wauquiez, directeur du marketing du réseau SFR, à l’édition numérique du Parisien.À lire aussiiPhone 5 : SFR aligne ses forfaits sur ceux d’OrangeLe dirigeant se montre en tout cas ambitieux quant aux objectifs de SFR. “Notre objectif est d’avoir couvert 75% des usagers du métro et du RER d’ici fin 2014, ce qui représente environ les 170 plus grandes stations de métro et gares de RER”, détaille-t-il ainsi. Un déploiement qui va début à partir du mois de septembre 2012 et qui “va permettre aux détenteurs de smartphones et de tablettes de bénéficier de tous leurs services internet mobile (…) aussi bien dans les stations que sur les quais ou dans les trains”, annonce SFR dans un communiqué. Cet accord court sur 12 ans et qui commencera avec deux des stations les plus fréquentées de la capitale, Châtelet et Gare de Lyon.Au niveau de la programmation du déploiement, l’intégralité de la ligne 1 du métro, ainsi que “la grande majorité des lignes du RER A et B” seront bouclées pour 2013, la totalité des stations RATP étant prévue pour 2015. Selon les mots du PDG de la RATP Pierre Mongin, le prix du ticket ne sera pas revu à la hausse, ce dernier s’exprimant également sur les craintes au niveau de l’exposition aux ondes. Ce développement n’aura “aucun impact amplificateur en matière d’ondes”, rassure-t-il.  Enfin, les deux entreprises ont conclu depuis le 20 juin un partenariat pour le déploiement du wifi dans 47 stations de métro et gares RER. Le 3 juillet 2012 à 18:00 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More →

Microsoft Xbox TV un boîtier multimédia Kinect en préparation

first_imgMicrosoft Xbox TV, un boîtier multimédia Kinect en préparationMicrosoft continue de décliner sa technologie Kinect dans de nombreuses voies. Et une excursion aurait fait mouche : celle du boîtier TV. D’après plusieurs sources, le produit serait déjà prévu pour une sortie à Noël 2013.Tourner la tête pour examiner les angles morts de sa voiture en pleine course, élaborer des stratégies complexes en match de football ou lors d’un assaut armé, voler au-dessus de Londres vers le pays Imaginaire de Peter Pan ou affronter une horde de Stormtroopers, sabre laser en main…Depuis plus d’un an, Kinect sur Xbox 360 fait le bonheur des petits et des grands, grâce à la reconnaissance gestuelle et vocale que propose la caméra.À lire aussiMaladie de Charcot : symptômes, causes, traitement, où en est on ?Mais Microsoft voit grand pour son périphérique (médecine, travail à haut risques, surveillance domotique) et semble lui préparer une entrée vers un autre domaine : le boîtier TV.Fort de son expérience sur Xbox 360, et notamment à travers l’utilisation du système de la console à la main et au son de la voix, il reprendrait, d’après les informations récoltées par le site The Verge, les même modus operendi mais à travers un box, connectée à la télévision, qui proposerait des services de divertissement (comme ceux déjà existant sur Xbox 360 : Youtube, Dailymotion…) ainsi que des petits jeux accessibles au plus grand nombre. Le dispositif serait doté d’une prise USB et d’un port HDMI et d’un bouton d’allumage rapide. Il coûterait aux alentours de 150 dollars, et serait disponible pour la fin d’année 2013.Intitulée “Xbox TV” par le site internet, le boîtier dispose d’une appellation qui ne correspond cependant pas vraiment au projet, ne contenant pas de technologie Xbox…Mais une diapo explicative du site The Daily, datant de janvier dernier, précise ce nom, et situe également l’époque datant l’initiative de Microsoft dans le domaine : il s’appellerait “Kinect HD”, “Kinect TV” ou “Live Xbox”. Le site ayant lui aussi fait sa propre enquête à cette époque, et avait découvert que le dispositif serait wifi, et présenté avant la sortie de la prochaine Xbox, qui accueillerait, elle, la version 2.0 de Kinect.Le 23 novembre 2012 à 09:06 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More →